MAKING WAVES / CENTRAFRIQUE

MAKING WAVES / CENTRAFRIQUE

Aux quatre coins du monde, des radios, qu'elles soient communautaires, indigènes ou indépendantes, s'efforcent de démontrer que des alternatives aux discours dominants, aux impasses économiques et aux pouvoirs autoritaires existent. En réinventant des espaces d'échanges, de réflexions et de dissensions, ces radios se font l'épicentre de mouvements de résistance, d'écoles de pensée ou de rêves de société. MAKING WAVES est une série de documentaires qui prétendra que la radio, en recréant des possibilités de parole et de rencontre, peut être un rempart et une lueur : qu'un émetteur peut devenir le foyer d'un contre-feu et qu'un micro peut être le porte-voix d'une génération, d'une ethnie ou d'une classe sociale.

1er volet : RADIO NDEKE LUKA / REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Créée avec le soutien de la Fondation Hirondelle il y a 15 ans, Radio Ndeke Luka ("l'oiseau de bon augure") est une radio indépendante qui vise à pallier le manque d'information et à apaiser les tensions politiques et communautaires en République Centrafricaine.

En 2014 et 2015, période de transition politique violente en RCA, Radio Ndeke Luka s’associe à la tentative d'émergence d'une société démocratique et pacifiée. Elle informe des crimes et des exactions des groupes armés, de la corruption et de la mauvaise gouvernance des dirigeants et tente de reconstruire par le dialogue un ensemble de relations sociales dégradées, que ce soient les relations intergénérationnelles, interreligieuses ou intercommunautaires.

Radio Ndeke Luka, une petite radio écoutée par plusieurs millions de Centrafricains, a travaillé au plus fort de la crise sous la pression et les menaces constantes du gouvernement et des milices de la coalition Séléka et des Antiballakas, qui ont à plusieurs reprises fait irruption dans ses studios au cours des dernières années. Après le déploiement à Bangui d'un contingent de militaire français - l'opération Sangaris - la situation de Ndeke Luka n'a paradoxalement que peu évoluée : tentant de réconcilier chrétiens et musulmans, la radio, en refusant de prendre parti, se retrouve bien souvent violentée par chacun des deux camps.

Avec :
Sylvie Panika, directrice de Radio Ndeke Luka
Jean-Claude Alisilas, rédacteur en chef
John Noubarassemen, directeur des programmes
Samuel Bogoto, journaliste
Hippolyte Marboua, directeur de l'information
Jean-Pierre Engarasoma, correspondant de Radio Ndeke Luka à Kaga-bandoro
Hippolite le Français Chokona, responsable de la guérite et de la rédaction des communiqués
Bienvenue Gbelo, journaliste
Ingrid Sandanga, journaliste et productrice de la matinale
Sirus Armand Sémandikété, journaliste
Mixage : Bastien Varigault
1ère diffusion : FRANCE CULTURE - Sur les Docks - 07.01.2016